Liquid Guard : Principe de fonctionnement du revêtement Anti microbien

Publié le : 15/04/2020 19:12:14
Catégories : Actualités NanoProtection , Technologie , Tests et utilisations

Liquid Guard : Principe de fonctionnement du revêtement Anti microbien

Le revêtement Antimicrobien Liquid Guard, gagnant du prix de l'innovation Allemande 2019, est une solution révolutionnaire dans la lutte contre les bactéries et les champignons.Avec la crise sanitaire actuelle, la lutte contre la propagation des bactéries est au centre de toutes les discussions et la technologie a connue un regain de popularité. Alors comment fonctionne Liquid Guard et quelles en sont ses applications ? Nous vous expliquons tout ici 

Comment fonctionne Liquid Guard ?

Invisible à l'oeil nu, le revêtement actif antimicrobien Liquid Guard est constitué de milliards "d'épées" (lames tranchantes) microscopiques. Puis, un peu comme pour la formation de la foudre, le revêtement charge la surface traitée positivement, tandis que la membrane cellulaire des microbes est chargée négativement. 

Cela a pour effet d'attirer violemment le microbe vers la pointe de ces "épées", permettant leur perforation, puis leur mort. Lorsque la solution Liquid Guard est utilisée sur une surface, le processus agit continuellement pendant au moins une année. Il ne nécessite aucune autre intervention humaine. C'est ainsi un fort atout car les surfaces sont protégées sur le long terme et ne nécessite pas d'entretien supplémentaire. C'est aussi puissant que l'eau de javel avec l'avantage d'être sans produit chimique. Une solution aussi écologique que nécessaire pour lutter contre la propagation des bactéries.

Liquid Guard élimine ainsi la quasi totalité des bactéries et champignons. Finis les bactéries et les microbes responsables des maladies infectieuses plus ou moins graves comme la gastro-entérite.

De plus, il a une très bonne efficacité contre le virus TGEV (Gastro-entérite transmissible du porc). Le TGEV sert de modèle pour les virus de la famille SARS-COV (responsables notamment du SRAS ou du COVID 19), ou contre la grippe A (virus H1N1).

Les tests sur le coronavirus SARS-COV-2 actuel sont en cours. Les résultats seront communiqués dès que possible. Nous avons bon espoir que ces résultats soient officiellement positifs car ce sont tous des virus à enveloppe (comme les bactéries). Comme nous l'avons vu, la technologie Liquid Guard agit justement en perforant ces enveloppes.

Sur quelles surfaces peut-on l'utiliser  ?

La technologie Liquid Guard peut s'utiliser sur de nombreuses surfaces, ce qui la rend très utile. En effet, dès lors que des objets se manipulent au quotidien, il faudrait s'assurer qu'ils ne véhiculent pas de bactéries. Liquid Guard peut ainsi s'appliquer sur les smartphones, les tablettes, les poignées de porte, les claviers, les volants, les boutons de commandes ou toutes surfaces tactiles et sensibles aux contaminations microbiennes. De nombreux objets que nous utilisons sans nous rendre compte de l'impact que cela peut avoir dans la propagation des bactéries. 

Mais ce n'est pas tout ! On peut également appliquer Liquid Guard sur les surfaces absorbantes. Ainsi, en utilisant un spray, les tissus peuvent également être protégés. Cela empêche notamment le développement des mauvaises odeurs corporelles (chaussures, etc.).

Ainsi, ce revêtement antibactérien est une solution idéale dans la lutte contre la propagation des bactéries. Cela devient un enjeu national voire internationale de s'assurer de lutter contre les épidémies. Nano Protection est fier de pouvoir vous proposer ce type de produit et d'accompagner les entreprises qui mettent en place cette protection. 

Articles en relation

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)