Top 10 des objets de votre bureau qui peuvent vous rendre malade

22/05/2017

Top 10 des objets de votre bureau qui vous rendent malade

L’espace de travail est un lieu où nous échangeons continuellement des idées ou des avis, malheureusement nous échangeons aussi des bactéries. Que ce soit par une poignée de main, un stylo mâchouillé ou des résidus de nourriture sur votre bureau, nous sommes constamment exposés aux bactéries sans même nous en rendre compte. Du plus évident au plus surprenant, la plateforme de ménage à domicile Helpling vous dévoile les 10 objets les plus sales de votre bureau et explique comment s’en protéger.



1. La fontaine à eau

Que ce soit pour se rafraîchir ou simplement écourter ses journées de travail, la fontaine à eau connaît généralement un franc succès au bureau, mais pas seulement auprès des employés. Les bactéries elles aussi viennent s’installer confortablement sur le distributeur : à force de l’utiliser on retrouve jusqu’à 2,7 millions de bactéries sur le robinet de ce dernier d’après l’organisation de la santé publique (NSF).

Il est important de penser à nettoyer le distributeur d'eau le plus régulièrement possible  !



2. Le réfrigérateur

C'est près de 7850 bactéries qui se développent au centimètre carré dans le tiroir à salade du réfrigérateur moyen, nous informe Paul McDonnell de Microban Europe. Le réfrigérateur du bureau, lui, bat des records : les aliments s’y mélangent et s’entrecroisent, plus ou moins longtemps et plus ou moins bien conservés. Entre un tube de sauce périmé et un bout de fromage sans emballage, les bactéries sont en place. Videz-le tous les deux jours pour faire partir les germes ainsi que les mauvaises odeurs.



3. Le micro-ondes

Dans le micro-ondes du bureau on peut connaitre parfaitement le repas qui a été chauffé par chaque collaborateur !  Du petit morceau de viande aux éclats de sauce sur toutes les parois de l’appareil, les bactéries s’épanouissent sans souci. Les particules de nourriture combinées avec la chaleur et l’humidité constituent non seulement un milieu favorable au développement des bactéries mais aussi un risque pour la santé.



4. Le distributeur de savon

Se laver les mains plusieurs fois par jour est une bonne habitude, mais qui peut se retourner contre nous si elle n’est faite qu’à moitié. En effet, l’université d’Arizona a montré dans une étude qu’un quart des distributeurs de savon en espace de travail abritent des bactéries fécales. Ironie du sort : un lavage de main négligé augmenterait donc le risque de contamination en nous exposant aux bactéries du distributeur de savon.



5. Le bureau

Abritant un total de 10 millions de bactéries , le bureau est sans surprise en tête du classement dans la catégorie “objet le plus sale”. D’après une étude du docteur Gerba de l’université d’Arizona, votre bureau contient 400 fois plus de bactéries qu’un siège de toilettes, il est donc préférable d’en prendre soin régulièrement. Une fois par semaine, nettoyez votre bureau à l’aide d’une lingette anti-bactérienne ou d’une solution à base de vinaigre.



6. Le clavier

8h par jour à taper sur son clavier, c’est beaucoup de temps passé devant l’écran mais aussi un grand nombre de bactéries qui s’éparpillent un peu partout entre les touches. Les cellules cutanées, les résidus de nourriture et la transpiration sont autant d’éléments qui entraînent une invasion du clavier de 3295 bactéries par centimètre carré. Vous aurez donc sûrement envie d’astiquer votre clavier régulièrement d’un coup de lingette humide pour vous en débarrasser.

7. La souris d’ordinateur

Tout comme le clavier, la souris travaille 8h par jour et est au contact des mêmes bactéries. En y apposant quelques particules de nourriture, une pointe de transpiration et un zeste de poussière, nous arrivons très vite à une recette miracle pour fabriquer des microbes en masse. D’après une étude menée dans les laboratoires de l’université d’Arizona, une souris peut contenir jusqu’à 1676 microbes par centimètre carré. Un siège de toilettes paraîtrait presque propre à côté puisqu’il abrite 30 fois moins de bactéries.   



8. L’imprimante et la photocopieuse

Avec leurs nombreux boutons maltraités par les salariés et leur capacité inépuisable à servir de repose-mains, l’imprimante et la photocopieuse sont touchés environ 300 fois par jour. Ces appareils présents dans la plupart des bureaux constituent ainsi un véritable nid à bactéries, surtout au niveau des surfaces tactiles. Pour vous en protéger, époussetez ces surfaces avec une lingette avant de les utiliser.



9. Les écouteurs

Les écouteurs font partie des objets que l’on se prête le plus souvent entre collègues. Cependant, avec les fibres de cheveux et la cérumen qui se glissent plus ou moins discrètement dans les oreillettes, vous risquez de vous irriter ou même d’attraper des poux ! Après une heure d’utilisation, le volume de bactéries augmente de 700%. Vous avez donc plutôt intérêt à ne pas trop vous les prêter entre vous.



10. Les stylos

Au lieu de transférer un stylo d’un geste simple et efficace, nous sommes parfois tentés de se le jeter, avec plus ou moins de réussite. C’est donc en passant de la main au sol et parfois par la bouche que le stylo se retrouve envahi de nombreuses bactéries telles que la E.coli, pouvant causer des troubles de la digestion. De plus, 1 salarié sur 5 avoue mâcher régulièrement son stylo au travail, vous voudrez sûrement y réfléchir à deux fois avant d’emprunter le stylo de votre voisin de bureau.

Crédit photo / photo à la une : Pixabay